Avec des raccordements réalisés principalement en souterrain, les habitants et professionnels peuvent profiter de la vitesse et de la performance du Très haut débit (THD) et bénéficier de services numériques complets et innovants.

Accélération des procédures d'autorisation de travaux, négociations avec l'opérateur pour définir le bon emplacement des armoires de raccordement, visites de terrain…

D’ores et déjà installés, les deux noeuds de raccordement optique, les 34 armoires de rue et l’ensemble des câbles en fibre optique permettent de construire la desserte de chaque habitation, rue par rue et quartier par quartier, avec des réparations de fourreaux et de câbles à réaliser par endroits.

Après l'installation de la fibre optique, le Très haut débit proposé par les opérateurs est plusieurs centaines de fois supérieur au débit descendant disponible avec la technologie ADSL offerte aux abonnés, soit de 100 Mégabits à 1 Gigabits (1 000 Mégabits) en débit descendant et 50 à 200 Mégabits en débit montant.

Carte des déploiements fibre

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

Pour les logements individuels

Le raccordement possible est réalisé après une prise d’abonnement auprès d’un opérateur privé fournisseur d’accès à Internet ; il s’effectue à partir d’un boîtier situé dans la rue (généralement dans une chambre en voirie ou sur un poteau) et destiné à desservir un ou plusieurs pavillons.

En principe, le pavillon est raccordé techniquement selon le même mode que le réseau téléphonique (soit en souterrain, soit en aérien). Il n’y a pas de frais de mise en service sauf si des travaux particuliers d’aménagement s’avèrent nécessaires sur la partie privative de l’habitation (par exemple l’installation d’un fourreau dans le jardin), ceux-ci sont alors à la charge du propriétaire des lieux.

Pour l’habitat collectif

Copropriété ou bailleur pour les logements supérieurs à trois habitations

Une convention d’opérateur d’immeuble doit être signée avec SFR pour autoriser l’installation d’un point de raccordement dans les parties communes. Cet équipement des parties communes de l’immeuble est réalisé aux frais exclusifs de l’opérateur aménageur, sans qu’il n’en coûte rien aux habitants.

Sans ces conventionnements, SFR ne pourra pas déployer les infrastructures au sein des colonnes montantes des immeubles ou des lotissements privés. L’ensemble des propriétaires ou syndics de copropriété qui souhaitent faire réaliser ce raccordement peuvent donc contacter SFR par mail à l’adresse suivante : deploiement.fibre@info.sfr.com

Vous êtes nombreux à solliciter les services municipaux au sujet de la disponibilité de la fibre optique Internet (FTTH) et des armoires techniques qui restent ouvertes.

Toutefois, la commune n’est pas responsable du déploiement du réseau sur son territoire. La répartition entre les trois opérateurs nationaux s’est faite au niveau national et l’opérateur XpFibre a été désigné pour câbler Miramas.

Par conséquent, toute demande d’information sur l’accès à la fibre optique doit être adressée à XpFibre.

Mon logement est-il éligible à la fibre optique ?

Rendez-vous sur https://xpfibre.com/testez-votre-eligibilite

  • Mon logement est éligible : je peux contacter les opérateurs télécoms pour souscrire à un abonnement Internet par fibre optique.
  • Mon logement n’est pas éligible : je dois attendre le déploiement de la fibre encore en cours. À ce jour, 13 000 foyers sur 14 000 ont été équipés de la fibre, soit près de 93 %.

Plus d’informations

Retrouvez la foire aux questions sur https://xpfibre.com/faq.html

Pour contacter XpFibre

Vous avez la possibilité de poser des questions directement à l’opérateur d’infrastructure XpFibre en remplissant le formulaire suivant : https://xpfibre.com/contact

Je souhaite déclarer une dégradation

Si vous constatez une dégradation sur le réseau Télécom fibre optique, comme par exemple un câble détaché de son poteau ou une armoire Télécom ouverte, vous pouvez déclarer un dommage réseau en remplissant le formulaire suivant : https://xpfibre.com/declarer-un-dommage-reseau

Si votre logement fait partie des 1 000 foyers non éligibles à la fibre, deux dispositifs de médiation numérique peuvent vous accompagner et vous aider dans vos démarches.

  • Imédias
    Maison de l'innovation et du partage - 11, rue Albert-Camus
    Tél : 09 67 43 39 85 / 07 77 72 53 81
    Horaires d'ouverture : du lundi au jeudi de 13h30 à 17h30 et le mercredi de 9h à 12h
  • France services
    Maison des services - 4, boulevard Docteur Jacques Minet - Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
    Maison du droit - Place des vents provençaux - Sur rendez-vous les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h
    Tél : 04 90 50 45 74